Un mot d’éco

L’obstacle économique est double : les diffuseurs paient mal et les webdocus demandent un gros coup de développement, notamment lorsqu’ils intègrent de l’interaction.

Bonne nouvelle : ça bouge sur les deux fronts ! D’abord, on voit de plus en plus de publicités intégrées aux webdocus. Certaines audiences qui se compte en centaines de milliers de visiteurs uniques font réfléchir les annonceurs.

Deuxièmement, les coûts de production devraient progressivement baisser grâce aux nouveaux outils dont dispose le journaliste multimedia. On connaissait déjà certains programmes gratuits comme Audacity pour le son ou Soundslide pour les diaporamas sonores. Mais dès qu’il s’agit de créer une interface, il faut du temps et donc de l’argent, beaucoup d’argent.

Une nouvelle étape pourrait bien être franchi grâce à de nouveaux sites comme Wix qui permet de créer gratuitement et simplement des pages en flash. Pas besoin d’écrire une ligne de code. Le mouvement avait déjà été amorcé par les plugins de WordPress. On peut penser que ce genre d’outils, accessibles techniquement et financièrement, sont amenés à se développer et donc à faire chuter les prix de productions des webdocumentaires.

Publicités

Étiquettes : , , , ,

Une Réponse to “Un mot d’éco”

  1. Jean Says:

    J’ajouterai Sproutbuilder, comme service équivalent à Wix. Perso, moi j’ai utilisé ce service… et ça marche plutôt pas mal.

    sproutbuilder.com

    Wix ne permet pas, par exemple, d’insérer des vidéos autre que via Youtube (qui n’offre pas une qualité d’encodage très élevée).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :